Logiciels 3D


Exemple image 3D et interface (Blender)

 Dans ce récapitulatif, nous vous présentons plusieurs logiciels 3D dédiés à la modélisation et l’animation de scènes ; leur but étant de réaliser des illustrations et/ou des films d’animation, parfois d’un réalisme photographique. 

Il faut se souvenir, (moi en tout cas, je m’en rappelle) que la 3D est une technologie relativement récente, et que des films comme 2001, l’Odyssée de l’Espace de Stanley Kubrick et les premiers Star Wars de George Lucas (les Épisode 4, 5 et 6 avant retouches), entre autres, n’ont pas bénéficié des incroyable outils numériques actuels. Ça force le respect !

 Petit rappel des bases : dans la plupart des logiciels 3D, la réalisation des objets qui rempliront vos décors se base sur la géométrie en volume. Lesdits objets sont composés de polygones, (les ‘’quadrillages de carrés’’), — plus il y en a, plus le fichier est lourd —, lesquels constituent les maillages sur la surface desquels on applique des textures (procédurales ou images).

 Ces maillages peuvent être convertis en NURBS (en courbes douces) afin de réaliser des personnages, des architectures ou tout objet aux contours ‘’organiques’’. D’ailleurs, il y a quelques logiciels particuliers dont la modélisation se base sur les splines comme dans Animation Master (du vectoriel en volume) ou des NURBS comme avec Rhino 3D, entre autres.

 Au programme aujourd’hui, entre autres :

– MAYA (hé oui !)

– 3dsMAX

– Lightwave (mon préféré)

– Carrara

– Hexagon (de chez Daz3D)

– Blender (le logiciel, pas l’ustensile de cuisine)

– Et d’autres encore…

 Chaque logiciel 3D a ses points forts et ses points faibles ; cependant, tout dépendra de ce que vous voulez faire, et avec quel logiciel vous vous sentirez le plus à l’aise.

 Quoiqu’il en soit, dans la liste non-exhaustive ci-dessous, vous pourriez bien trouver votre bonheur et choisir le didacticiel avec lequel vous réaliserez sur écran votre univers imaginaire. La plupart des logiciels 3D proposent une version d’évaluation gratuite, ainsi vous vous familiariserez avec leurs outils, avant de sortir le porte-monnaie.

 

MAYA Autodesk

Logo Maya

Interface de Maya

Rendu d'image Maya

 Édité par Autodesk, le logiciel 3D Maya est LA grande référence de la 3D, ses puissantes fonctions vous permettront de ‘’tout faire’’. Entre autres fonctions :

– Création de personnages, d’objets, de scènes complexes et de paysages impressionnants avec des outils de modélisation très poussés.

– Le Paint Effect vous permettra, à l’aide d’une brosse, de ‘’peindre’’ des objets (de l’herbe par exemple) et des textures :

Maya Paint Effect

– L’Ocean Shader simulera de l’écume sur vos océans, et le BOSS (Bifrost Ocean Simulation System) vous permettra de créer des vagues réalistes, des ondulations et des effets de sillages suite au passage d’un bateau :

Maya Ocean Shader

– Les Graphiques prêts à l’emploi vous permettront de simuler des tempêtes de sable, de neige et autres effets spectaculaires.

– Créez des pelages, des fourrures et des chevelures ultra-réalistes.

– Des effets physiques bluffants sont possibles, telles que la simulation de tissus, de corps mous ou rigides, de liquides photo-réalistes…

– Le moteur de rendu Arnold génèrera des images d’un réalisme photographique.

– Pour vos personnages, des outils de rigging vous permettront de créer des bones (squelettes) et des déformateurs complexes pour concevoir des animations réalistes.

– Des bibliothèques de captures de mouvements de haute qualité sont inclus dans le logiciel.

– Grâce à Bifrost, créez des environnements physiques extrêmement précis et réalistes : des moutonnements de  nuages, des rideaux de flammes, des effets de fumée, des autoroutes bordés d’arbres, des forêts…

– Avec les Fluides Bifrost, on peut simuler des effets de liquides qui gèreront entre autres les impacts avec des objets, la gravité et un rendu hyper-réaliste.

Maya, Bifrost Fluides

– Vous disposerez aussi d’outils de sculpture pour sculpter des objets virtuels de façon plus intuitive que la modélisation classique. Il vaut mieux utiliser une tablette graphique pour profiter de ces fonctions.

Maya Sculpture

Sculpter avec Maya

 

– Les concepteurs de jeux vidéo ne sont pas oubliés, car Autodesk a conçu spécialement pour eux un logiciel dédié : Maya LT :

Conception de jeux vidéo avec MAYA LT

 

– Et bien plus encore…

 Les plus : ce logiciel 3D est tellement puissant et riche en fonctions, le Graal de la 3D, qu’il faudrait bien une vie pour en maîtriser toutes les possibilités. Il a été utilisé notamment dans des films comme Star Wars et le Seigneur des Anneaux. Si vous souhaitez faire de la 3D à temps complet, que c’est votre raison de vivre, et que vous rêvez de créer des scènes grandioses, voire grandiloquentes, bourrée de personnages est de décors somptueux, avec explosions et autres effets spéciaux impressionnants et hyper-réalistes, alors ce logiciel est pour vous.

 Pour vous faire la main, une version d’évaluation gratuite est disponible.

 Les moins : si vous débutez tout juste en infographie 3D, que vous n’étiez même pas au courant de l’existence de cette technologie avant d’arriver sur ce site, la complexité de ce programme opulent pourrait bien vous couper le souffle. Le prix aussi. Cela dit, une moto grosse cylindrée et haut de gamme est forcément plus coton à maîtriser qu’un tricycle…

 Plus précisément, ce logiciel comporte tellement d’outils performants que ce serait dommage de ne même pas exploiter un dixième de ses possibilités. En ce cas, d’autres softwares sont disponibles.

 

Revue détaillée ICI.

2 226,00 €/an

3DSMAX

Logo 3dsMax

Interface de 3dsMax

3dsMax rendu d'image

 3dsMax est un logiciel 3D également édité par Autodesk, et permet la modélisation, l’animation de personnages et de scènes complexes, notamment pour la conception de jeux vidéos et de rendus architecturaux. Notamment.

 Vous bénéficierez d’outils puissants. Entre autres :

– Modélisez des personnages et donnez leur vie grâce à des systèmes d’ossatures et d’animation de foules.

3dsMax, personnage

– Un outil Chanfrein performant pour arrondir les angles (rajout d’arêtes) de vos objets, avec un grand niveau de détail.

– Modélisation de splines (des courbes) à main levée directement dans la fenêtre de travail.

– Créez des objets organiques grâce à des maillages de polygones, des surfaces de subdivision (qui adoucissent vos maillages) et des splines.

3dsMax Formes organiques

– Les trajectoires de mouvement peuvent s’afficher à l’écran, et on peut directement les modifier grâce à des poignées  de tangentes.

– Les Fluides vous permettront de gérer des effets de collisions d’objets, de liquides ultra-réalistes (flots d’eau, lave, fluides pâteux…).

– Vous pourrez aussi créer des simulations de fluides dans des scènes avec des plans d’eau parcourus d’ondulations, de vagues et de sillons provoqués par un bateau qui passe, on peut aussi créer de la mousse ou des bulles.

Effets de fluides avec 3dsMax

– Grâce aux Flux de Particules, vous simulerez des effets de feu, de neige qui tombe ou des volutes de fumée par exemple, tout en gérant les collisions avec des objets et autres effets physiques.

Particule Flow dans 3dsMax

 

– Le moteur de rendu Arnold est intégré dans le logiciel.

– Et moult choses encore…

 Les plus : produit très complet, 3dsMax est l’un des meilleurs logiciels d’animation et de modélisation. Il est surtout utilisé dans les domaines de l’architecture, du design et des jeux vidéos. Pour la modélisation, on peut concevoir des objets organiques, et ce logiciel gère la conception des matériaux et des ombres.

 Pour l’animation, des outils puissants pour donner vie à vos personnages, rigging (l’ajout d’un squelette), des déformateurs de maillage (pour compenser les éventuelles pliures disgracieuses), on peut aussi animer des foules.

 Les moins : pour un néophyte en roue libre, ça va être compliqué… Cependant, Autodesk fournit des ressources en ligne pour se mettre le pied à l’étrier. Une version d’évaluation gratuite est disponible pour démarrer.

 

 Revue détaillée ICI (à venir).

2 226,00 €/an

LIGHTWAVE

Logo Lightwave

 

 

 

Interface de Lightwave

Lightwave rendu d'image-Patateman

 Le logiciel Lightwave est distribué par Newtek ;  je l’ai personnellement pas mal utilisé, c’est mon petit préféré. C’est avec ce programme que j’ai conçu les deux personnages patatifères ci-dessus, Patateman et Patategirl. Mais foin d’anecdotes privées ; Lightwave est un puissant programme, relativement simple d’utilisation, dont l’ergonomie est intuitive : les nombreuses fonctions sont accessibles par des boutons mentionnant le nom de l’outil, et son raccourci clavier. Pas de symboles obscurs à déchiffrer.

 Lightwave comporte en fait deux logiciels en un.

 

Le Modeler de Lightwave

 D’une part, le Modeler qui permet de modéliser vos objets, personnages et autres éléments qui peupleront vos scènes. D’ailleurs, il est possible de paramétrer un Skelegon pour vos personnages dans le Modeler directement.

 

Le Layout de Lightwave

 D’autre part, le Layout qui sert à mettre en scène vos univers 3D. Vous chargez vos objets et autres éléments, et c’est parti. Car les outils ne manquent pas pour concevoir des scènes grandioses et des animations époustouflantes qui vont ébahir vos spectateurs.

 Maintenant, voici une présentation de quelques fonctionnalités de Lightwave :

– Le Modeler vous permettra de réaliser vos objets grâce à de nombreux outils, l’unité de mesure est le système métrique (comme dans le monde réel), ce qui est très pratique. Pour modéliser des personnages ou tout objets aux courbes souples, vous pouvez convertir vos maillages ‘’bruts’’ en mode SubPatch (Nurbs). Et dans le Layout, vous pouvez paramétrer le niveau de détail.

– Pour le squelette de vos personnages, ou tous autres objets, vous pouvez attribuer un Weight à certains polygones de vos objets : les bones du squelette n’agiront que sur ces zones définies, sans déformer les autres parties de votre objet. Et vous pouvez, dans le Modeler, attribuer des morphings (déformateurs, expressions du visage, entre autres).

Lightwave, texture d'environnement

– Le Layout permet de mettre en scènes vos univers 3D, les éclairages et les rendus d’images ou d’animation. Des textures d’environnement pour générer des ciels sont disponibles, en plus du Sky Tracer.

 

Lightwave Radiosité rendu

– Un moteur de radiosité puissant permet des rendus d’images photo-réalistes (New Global Illumination Render Engines).

 

Lightwave, pelage par le FiberFX

– Le filtre FiberFX permet de simuler des cheveux réalistes, pelages, brins d’herbe et fibres en tous genres.

 

Lightwave Flammes et fumée en Hypervoxels

– Les Hypervoxels vous permettront de simuler des nuages de poussière, de la fumée, des flammes, des rochers, ainsi que des liquides pâteux (mercure, de la lave…).

 

Lightwave Particules

– Des émetteurs de particules, qui prennent en charge les collisions, permettent de simuler des pluies de confettis ou de flocons de neige, ainsi que divers objets qui s’entrechoquent (par exemple, des balles qui s’entrechoquent en dégringolant d’un escalier).

 

Lightwave, rendu tissu

– Le Cloth Dynamics (ClothFX) simule les effets physiques du tissu : un vêtement sur un personnage, un drapé qui flotter dans le vent, un objet qui percute un voile…

– Lightwave prend en charge la capture de mouvement (via le format FBX).

 

Les Instances, dans Lightwave

– Les Instances, même nombreuses dans une scène, sont gérées de telle façon qu’elles mettent pas à genoux votre moteur de rendu et ne plombent pas le poids de vos fichiers. Une instance, c’est une ‘’copie’’ d’un objet initial, et qui va reproduire instantanément tous les changements appliqués à l’original (contrairement aux clones).

OpenGL Lightwave

– Le mode d’affichage OpenGL vous donne un aperçu de ce que sera le rendu final.

 

Lightwave Subsurface Scattering

– Le Shader SSS (Subsurface Scattering), qui simule la transluminescence, (le parcours de la lumière dans des matériaux translucides tels que la porcelaine, du jade ou la peau humaine par exemple), génèrera des rendus ultra-réalistes.

 

ChronoSculpt, le logiciel de sculpture de Lightwave

– La sculpture numérique est prise en charge par un logiciel spécialisé, créé par Lightwave : ChronoSculpt. Il vous permettra de travailler sur des modèles comportant jusqu’à 10 millions de polygones

 

– Et bien plus encore…

 Les plus : Lightwave est un logiciel 3D relativement simple à utiliser, et son ergonomie est assez intuitive. Il est de plus très puissant, et tout ce bonheur pour un prix plutôt abordable (moins d’un SMIC). Un bon investissement !

 Et une version d’évaluation gratuite est disponible pour vous permettre de démarrer. Des ressources en ligne sont disponibles sur le site de Newtek.

 Les moins : j’adorerais qu’il y ait des outils comme le Paint Effect (on peindrait avec des brosses des objets créés dans le Modeler), et un équivalent du Shader Ocean. Cela dit, ne boudons pas notre plaisir.

 

Revue détaillée ICI (à venir).

978,00 €

CARRARA 3D

Logo Carrara 3D

 

 

 

Interface de Carrara 3D

Rendu d'image Carrara 3D

 Produit par Daz3D, Carrara 3D est un logiciel 3D à la fois bon marché et de qualité professionnelle. Il comporte les fonctions existant dans des logiciels plus gros, sous une forme plus simple. Carrara est un outil convenant à des utilisateurs qui, n’ayant pas le temps, l’argent et/ou l’envie d’apprendre à maîtriser un ‘’poids lourd’’, recherchent un didacticiel relativement simple à utiliser, sans renoncer à la qualité. C’est un peu le couteau suisse de la 3D, pour moins de 300 balles !

 Ce programme vous offre les outils suivants :

Carrara, interface de modélisation

– Une interface intuitive, comprenant de nombreux menus et outils, optimisés pour concevoir des films d’animation et des jeux vidéos.

 

Carrara 3D, Caustiques et Illumination Globale

– Des moteurs de rendu natifs gèrent l’illumination globale (radiosité), les rendus non réalistes (mode dessin animé), et les Caustiques. Carrara 3D intègre aussi des moteurs de rendu externes, LuxRender (open source) et Octane.

 

Carrara 3D, simulation physique

– Des moteurs de phénomènes physiques avec entre autres le Soft Body Dynamics pour générer le vent, et les Rigid Body Dynamics pour simuler les collisions. Carrara 3D peut également calculer de manière dynamique les effets de fourrures et les particules. Carrara 3D intègre également le moteur Bullet (un moteur physique en bibliothèque libre).

 

Carrara 3D, Cloth Simulation

– Les effets de tissu pour vêtir les personnages sont possibles grâce au Cloth Simulation.

 

Carrara 3D, rigging

– Vous.pouvez modélisez des personnages et les animer grâce au rigging, (ajout d’un squelette), ainsi qu’utiliser une bibliothèque de poses pour lesdits personnages.

 

Paysage et végétaux dans Carrara 3D

– Vous pouvez générer des paysages et importer des personnages depuis les logiciels Daz3D et Poser.

 

Outil 3D Paint dans Carrara 3D

– Avec la fonction 3D Paint, vous disposez de brosses vous permettant de sculpter et d’affiner des objets basiques, puis de peindre dessus des textures.

– Et plus encore…

 Carrara 3D est compatible avec Windows 7 et ultérieur ; Mac OS X 10.2 et Mac OS X 10.15.

 Les plus : un logiciel 3D assez complet pour un prix abordable.

 Les moins : ce programme est incompatible avec les dernières versions de Mac OS… les utilisateurs de la ‘’Pomme croquée’’ (comme moi) devront probablement installer Windows 10.

 

Revue détaillée ICI (à venir).

285,00 €

HEXAGON 3D

Logo Hexagon 3D

 

 

Interface d'Hexagon 3D

Rendu d'image Hexagon

 Autre programme distribué par Daz3D, Hexagon est un modeleur open-source. Il dispose d’outils performants pour modéliser des personnages et autres modèles qui pourront être compatibles avec Daz3D ou d’autres logiciels. Car Hexagon servant exclusivement à la modélisation, vous devrez donc exporter vos objets et leurs textures pour le rendu final. Mais tout va bien.

 Ce programme est gratuit, mais la qualité est au rendez-vous grâce à une grande palette de fonctions. En voici quelques-unes :

Primitives "Platoniciens" dans Hexagon

– Modélisation à partir de primitives 3D, (cubes, sphères, cônes, Platoniciens (primitives difficiles à modéliser soi-même), cylindres, texte 3D, grilles…), modélisation polygonale, (en traçant les faces d’un même objet).

 

Un vase modélisé avec Hexagon

– Modélisation par la combinaison de surfaces appliquées sur un tracé de courbe (par exemple : en associant un cercle avec une courbe pour modéliser un vase).

 

Modes de sélections - Hexagon

– Divers modes de sélections des points, arêtes et polygones de vos objets ; on peut mémoriser lesdites sélections.

 

Texture UV dans Hexagon

– Vous pouvez appliquer des textures en mode UV sur vos modèles, avant d’exporter le tout (maillage et textures).

 

Brosses dans Hexagon    Brosses dans Hexagone-mode affichage

– Vous disposez de brosses de sculpture (textures de déplacement sur maillages denses), vous pouvez aussi peindre des textures qui pourront être exportées au format TIFF (de préférence).

 

Voiture modélisée dans Hexagon

– Vous avez réalisé vos modèles 3D. Pour leur utilisation finale, vous pouvez les exporter aux formats suivants : .CAR (vers Carrara), .OBJ (maillages et textures), .3DS (maillages et textures), .DXF (maillages).

 

Grenouille modélisée avec Hexagon

– Et bien plus encore…

 

 Les plus : ce logiciel qui est compatible avec Windows 10, dispose d’une interface intuitive et de puissants outils de modélisation. Architecture, personnages ou design, ce programme vous offre beaucoup de possibilités.

 Les moins : peu d’évolution depuis 2008. De plus, il est incompatible avec Mac OS Catalina et versions ultérieures…

 

Revue détaillée ICI (à venir).

Logiciel gratuit

BLENDER 3D

Logo Blender 3D

 

 

 

Interface de Blender 3D

Rendu d'image Blender 3D

 Encore un logiciel 3D gratuit, il ne faudrait pas que je vous donne de mauvaises habitudes ^^… Actuellement développé par la Fondation Blender, ce programme de modélisation / animation a un niveau professionnel très avancé (il a été utilisé dans un film à succès tel que Spider Man 2, entre autres) et nécessitera un apprentissage poussé si l’on vise haut. Prévoyez moult tasses de café (ou de maté, selon les préférences).

 Blender 3D, bien qu’open-source, concurrence les grands ténors de la 3D car sa palette d’outils est impressionnante. En voici une liste non-exhaustive :

Interface de Blender

– D’abord, vous disposez d’une interface claire, qui utilise beaucoup de raccourcis claviers afin d’accélérer le boulot. Et ils peuvent être personnalisés dans le Keymap Editor.

 

Scripts dans Blender

– Les développeurs seront gâtés : le code source de Blender est presque entièrement écrit en C/C++ et compilé par gcc. Cependant, il y a foison de plugins en Python.

 

Outils de modeling - Blender

– Des outils de modélisation avancés vous permettront de créer des univers riches. Des modificateurs permettent de travailler sur la géométrie de votre objet de manière non destructive. Il y a également des déformateurs, des outils de simulation physique… la liste est opulente.

 

Texture UV dans Blender

– Des textures en mode UV sont paramètrables, et vous pouvez peindre directement sur le maillage.

 

Sculpture dans Blender 3D

– Des outils de sculpture sont disponibles : vous aurez plus de 20 brosses pour modifier le maillage de vos modèles.

 

Rendu d'image Blender 3D

– Des rendus d’image impressionnants grâce à diverses fonctions : Global Illumination (radiosité), lumières (Point, sun, spot and area lights), lumière environnementale.

 

Animation et rigging dans Blender

– Pour l’animation de vos univers de synthèse, Blender dispose d’outils puissants : ajout de Squelettes sur vos personnages ; on peut facilement peindre un Weight sur le maillage (le bone n’agira que sur le Weight déterminé sans déformer le reste du maillage), fonctionnalité miroir…

 

Simulations physiques dans Blender 3D

– Les simulateurs physiques vous permettront de réaliser divers effets ultra-réalistes : des flammes et fumées bluffantes, des rendus d’eau et de fluides, des simulations de pelages et de cheveux gérant les effets de vent et les collisions, des simulations de tissu et des émetteurs de particules

– Blender 3D permet l’exportation via de nombreux formats, entre autres : 3dsMax (.3ds), Lightwave (.lwo), Lightwave motion (.mot), Autodesk FBX (.fbx), Wavefront (.obj), Motion Capture (.bvh), …

– Et bien plus encore…

 Ce logiciel 3D est compatible avec les systèmes d’exploitation Windows, Linux et Mac OS.

 Les plus : une machine impressionnante, très complète, et le tout open-source !

 Les moins : pour un total débutant, il faudra un certain temps d’apprentissage. Le distributeur de boissons n’est pas inclus.

 

Revue détaillée ICI (à venir).

Logiciel gratuit

CINEMA 4D

Logo Cinema 4D

Interface de Cinema 4D

Rendu d'image Cinema 4D

 Édité par la société allemande Maxon, Cinema 4D est un logiciel 3D de création et d’animation aux fonctionnalités appétissantes. Conçu pour les professionnels, qu’ils soient paumés sur une île déserte ou qu’ils travaillent en équipe, ce logiciel a des outils rapides et puissants, vous permettant de bosser dans les domaines suivants : films d’animation, jeux vidéos, réalité virtuelle, effets spéciaux.

 Un petit tour d’horizon de ses super-pouvoirs :

Cinema4D-exemple

MoGraph est un cocktail d’outils d’animation et de modélisation, ne nécessitant pas forcément la création d’images-clés, dans des scènes pourtant complexes. L’outil Cloneur est intégré, permettant de dupliquer moult objets de manières variées.

 Le MoGraph a d’ailleurs été reconnu pour ses qualités par l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences avec un Technical Achievement Award en 2019.

 

Cinema4D, Modélisation Champignons

– Très accessible : ce logiciel 3D est réputé pour sa facilité d’apprentissage et d’utilisation. Des milliers de tutoriels sont disponibles sur Cineversity, sur Youtube aussi. De plus, des webinaires mensuels et hebdomadaires sont organisés en ligne par le staff de Maxon, à destination des utilisateurs débutants et expérimentés.

 

Cinema4D, exemple de modélisation polygonale

– Création 3D : avec la modélisation polygonale vous avez des outils pour fabriquer des objets d’une part, puis vous pouvez retoucher en détail avec la fonction Couteau notamment. L’outil Couture permet de souder les arêtes d’objets ayant le même nombre de points (ça bouffe moins de mémoire), et la vérification de maillage permet de repérer les défauts de modélisation.

 

Cinéma4D, modélisation paramétrique

 La modélisation paramétrique permet, grâce à des éléments de base simple, de générer des objets complexes (un réseau routier par exemple), sans vous arracher les cheveux, grâce au MoGraph susmentionné.

Cinema4D, splines

 Des déformeurs permettent de tordre, courber votre géométrie sans la bousiller et des splines vous aideront à créer des objets complexes.

 

Cinema4D, Outil Sculpture

– Grâce à des outils de sculpture, ce logiciel 3D vous permet de travailler en détail sur des maillages de base pour créer des objets organiques, comme s’ils étaient en argile numérique. Vous pouvez intuitivement lisser, pincer, aplatir la surface de vos objets, et même la découper.

 Tout cela grâce à des brosses, des pinceaux d’effacement et de déplacement entre autres, que vous appliquez sur des calques, ayant leur propres niveaux de sculpture, de détail… et comme c’est de ‘’l’argile numérique’’, vos doigts restent propres.

 

Le BodyPaint dans Cinema4D

– Des textures parfaites : il n’est plus nécessaire d’alterner entre le logiciel 2D pour créer vos textures et le logiciel 3D pour observer le résultat sur vos objets, la juxtaposition entre les zones UV de l’objet n’étant pas toujours parfaite…

 Avec le BodyPaint 3D de Maxon, vous bénéficiez de toute une gamme de pinceaux pour peindre vos textures directement sur vos modèles, et créer des matières et des effets spéciaux. Il existe plus de 200 pré-réglages. Et vous disposerez de placages UV optimaux, sans déformations de texture.

 Le mode peinture par projection vous permet même de peindre directement sur plusieurs objets 3D, le résultat final étant immédiat.

 

Outils d'animation dans Cinema4D

– Pour l’animation, des outils costauds sont disponibles : des composants personnages (squelettes) vous permettront de donner vie à vos personnages. De plus, ces composants personnages peuvent être utilisés pour animer d’autres objets. L’Outil Mouvement C permet d’appliquer des cycles de marche à vos personnages, et des déformateurs spéciaux simuleront la musculature pour générer des mouvements réalistes.

 Vous pouvez également créer des bibliothèques de poses. Pour les fans de voitures, pas de souci, des rigs spécifiques permettent d’animer vos véhicules. Elle n’est pas belle la vie ?

 Cinema4D est compatible avec les systèmes d’exploitation suivants : Windows 10, MacOS 10.15 et Linux.

 Les plus : un logiciel 3D très puissant, mais conçu également pour que les débutants ne deviennent pas fous en démarrant l’apprentissage. Des tutoriaux abondants sont disponibles sur Cineversity, pour les y aider.

 Les moins : je cherche, je cherche…

 

Revue détaillée ICI (à venir).

718,80 €

ANIMATION MASTER

Logo d'Animation Master

 

Scène dans l'interface d'Animation Master

Dinosaure dans Animation Master

 Comme son nom l’indique, Animation Master est un logiciel 3D spécialement conçu pour donner vie à vos personnages. Édité par la société Hash, ce programme se base sur la modélisation à partir de splines, dont les intersection créent des surfaces, nommées patchs. Cette particularité le différencie des autres logiciels qui utilisent  traditionnellement les polygones ou les Nurbs.

 Ça n’empêche pas Animation Master de comporter d’efficaces outils de modélisation, de rigging, de textures et bien sûr d’animation. De plus, il est assez intuitif, relativement facile à maîtriser, et s’adresse aux débutants ainsi qu’aux experts. Ce programme se divise en trois Fenêtres/interfaces permettant de travailler, et inclue plein de fonctions. Petite visite guidée :

Modélisation dans Animation Master

– La Fenêtre de modélisation vous permet de réaliser vos personnages et autres objets, et de les texturer, (en mode UV notamment, un outil de peinture 3D est disponible).

 

Fenêtre Action dans Animation Master

– La Fenêtre d’action permet de paramétrer des animations réutilisables, qu’on appelle actions. Il s’agit de mini-animations qui seront ensuite combinées pour créer l’animation finale. On y inclue par exemple les cycles de marche, qui sont un type de mini-actions répétitives.

 

Fenêtre Chorégraphie dans Animation Master

– Et enfin, voici la Fenêtre de Chorégraphie : vous y mettrez en scènes vos personnages, vos décors et objets, ainsi que les éclairages et les caméras pour effectuer le rendu final. Vous pourrez aussi paramétrer des simulations dynamiques et les animations définies tantôt.

 

Splines et patchs dans Animation Master

Objets modélisés avec Animation Master

– Ces Fenêtres comportent moult fonctions. Les outils de modélisation, comme dit plus haut, n’utilisent pas de polygones, mais des patchs (surfaces générées par l’intersection de plusieurs splines, du vectoriel en volume). Diverses fonctions permettent de réaliser des objets et des personnages complexes (copie, extrusion, tour, attacher, distorsion…).

 

Textures dans Animation Master

– Les  textures images peuvent s’appliquer via l’Outil Bitmap en les déposant directement sur le modèle 3D comme des étiquettes, et il y a également un mode UV.

 L’option 3D Painter permet de peindre directement sur la géométrie, cette option peut soit être intégrée dans Animation Master en tant que plugin, soit en tant que programme autonome. Des textures procédurales sont également disponibles, ainsi que de multiples shaders (dont le Sub Surface Scattering qui simule les matières translucides comme la porcelaine).

 

Personnages dans Animation Master

– Pour animer vos personnages, des squelettes sont paramétrables de façon très intuitive (on ‘’dessine’’ les bones à la souris), puist pour leur attribuer un ‘’Poids’’, il suffit de sélectionner les points de l’objet correspondants.

 Des courbes d’animation répétitives sont applicables ; pour un cycle de marche par exemple, on applique la courbe sur une jambe, puis on la duplique en miroir sur l’autre jambe. Des contraintes sont paramétrables.

 

Plumage dans Animation Master

 Des systèmes de poses et d’émotions sont possibles, ainsi que la simulation de cheveux, de pelage, de tissu animé et de corps rigides.

 

Émetteur de particules Sprite dans Animation Master

 Des émetteurs de particules et des simulateurs de fluides sont aussi au menu des fonctions.

 

Reflets et lumière dans Animation Master

  L’éclairage prend en charge la radiosité et l’Illumination Globale (pour des rendus photographiques), ainsi que les caustiques.

– Et bien plus encore…

 

 Une version d’évaluation est disponible, utilisable 14 jours. Des tutoriaux vous aideront pour la prise en main de ce logiciel.

 

 Les plus : une gamme d’outils assez impressionnante dans ce logiciel 3D atypique, dédié spécifiquement à l’animation. Et pour un prix plutôt abordable. Le guide pdf (en anglais) est assez complet.

 Les moins : n’étant pas basé sur la modélisation polygonale, les imports et exports vers des logiciels classiques semblent compromis. C’est la vie.

 

Revue détaillée ICI (à venir).

299,00 €

ZBRUSH 3D

Logo ZBrush

 

 

 

Interface de EZBrush

Rendu d'image ZBrush

 Software phare de Pixologic, ZBrush est un logiciel 3D spécialisé dans la sculpture numérique et un pionnier dans ce domaine. Sans vous salir les doigts, vous pourrez modeler, lisser, texturer… comme avec de la vraie terre glaise. Plus précisément, ce logiciel est basé sur le principe de ‘’pixels 3D’’, nommés ‘’Pixols’’, qui se définissent non seulement par leur couleur mais aussi par leur profondeur dans l’espace virtuel.

 Basé sur la modélisation polygonale, ZBrush permet de réaliser des objets de haute résolution (jusqu’à 10 millions de polygones). ZBrush est utilisé entre autres par ILM et Electronic Arts. Les modèles 3D ainsi créés peuvent être ensuite exportés dans d’autres logiciels pour le rendu final et l’animation.

 Enfilez votre blouse de sculpteur, et faisons une visite de l’atelier digital :

La fenêtre de travail dans ZBrush

Le Canvas : il s’agit de la fenêtre de travail de ZBrush, mais différente des autres logiciels 3D. La caméra ne peut pas être déplacée, c’est comme si vous étiez face à un cadre inamovible, bien que les objets peuvent être déplacés hors de la Fenêtre. Le Canvas en lui-même ne bouge pas.

 Cette particularité permet à ZBrush de gérer des millions de polygones en temps réel. Des outils 2D sont également inclus dans ce logiciel.

 

Quick Sketch dans ZBrush

– Le Quick Sketch : comme son nom l’indique, cet outil permet de dessiner des croquis numériques en 2D qui serviront de ‘’brouillons d’idées’’ avant la création de sculptures 3D. L’Outil Pen de la Palette Brush permettra de tracer vos dessins et une fonction Symétrie est disponible.

 Quelques minutes passées à gamberger sur écran vous feront gagner du temps avant de passer à l’étape décisive de la modélisation.

 

Paint Stop, pour peindre dans ZBrush

– Un autre plugin, le Paint Stop, constitue un logiciel de peinture numérique avec une interface dédiée. Les outils inclus vous permettent de dessiner et de peindre comme si vous utilisiez des matériaux physiques réels : crayons, craies de couleur, aquarelle, pastels…

Primitives dans ZBrush

– Pour la modélisation 3D, qui est tout de même la finalité qui nous intéresse, des primitives sont disponibles, comme dans les autres programmes. De nombreux outils vous permettront de sculpter tous les objets imaginables. Entre autres, des outils de Subdivision (pour multiplier le nombre de polygones de votre modèle et donc d’affiner son niveau de détails), et de nombreuses Brosses afin de déformer et sculpter votre sculpture 3D, creuser, lisser… comme si c’était de la pâte à modeler.

 

Brosses Poly Painting dans ZBrush

Peindre un modèle dans ZBrush

– Avec la fonction Poly Painting, vous disposez de brosses pour coloriser vos sculptures numériques, les motifs applicables sont nombreux, et vous pouvez gérer l’intensité de vos brosses, leur diamètre, le niveau de netteté ou de flou, les canaux alpha

 

Insecte à base de ZSpheres dans ZBrush

– Afin de modéliser vos personnages et objets, en plus des brosses de sculpture, divers outils de modélisation sont à votre disposition. Entre autres, les Primitives paramétrées que l’on peut combiner avec des options d’initialisation, des masques, et créer des milliers d’objets…

Les ZSpheres permettent de créer une armature de base sur laquelle on ajoute une ‘’peau de polygones’’ ; et le ZSketch est une variante permettant de dessiner du volume sur votre structure en ZSpheres.

Modélisation dans ZBrush

 

 Le remaillage permet de combiner, ajouter et soustraire plusieurs SubTools (primitives paramétriques) pour créer un nouvel objet. Bien que ça ressemble furieusement à des opérations booléennes, ce n’en sont pas. Avec la Shadow Box, on peint des ombres sur trois plans différents et, par projection, l’objet apparait dans le centre de la boîte. Un outil génial pour générer rapidement un objet de base avant retouches.

 De plus, ZBrush permet l’importation de maillages depuis d’autres logiciels (au format .obj et .ma), et l’exportation de vos modèles vers la plupart des logiciels 3D existants.

 

Animation dans ZBrush

– L’animation dans ZBrush vous permet de réaliser des présentations aux petits oignons de vos sculptures 3D, bien plus élaborées qu’une simple vue en rotation du modèle sur un socle. Vous pouvez stocker les différentes positions de caméras, activer des morphings, rajouter une piste audio

– Et bien plus encore…

 Les plus : un logiciel dédié à la sculpture numérique détaillée, garni de nombreux outils performants. Une référence dans ce domaine, qui révolutionne la modélisation. Effectivement, il n’est plus indispensable de scanner au laser une sculpture réelle pour obtenir un modèle ultra-réaliste de plusieurs millions de polygones.

 Les moins : il ne sert pas le café.

 

Revue détaillée ICI (à venir).

895,00 $

 D’autres logiciels 3D appétissants existent et méritent une présentation. D’autres avis et mises à jour de cette page sont possibles. @ suivre…

Auteur :

Signature manuscrite

Mascotte 3D